lundi 21 novembre 2011

Douceur et sécheresse - novembre 2011

Ci-dessous l'article publié par Météo-France le 16 novembre.

En considérant les 14 premiers jours du mois, la première moitié du mois de novembre 2011 est la première quinzaine de novembre la plus chaude jamais enregistrée. Après un printemps déjà exceptionnellement chaud et sec, l'automne 2011 se classera sans doute parmi les plus chauds.

La première moitié du mois de novembre 2011 affiche des températures supérieures de 3.7°C par rapport à la normale.
Il s’agit du début de mois de novembre le plus doux jamais enregistré devant les mois de novembre 1977 (+3.0°C), 1994 (+2.9°C), 1963 (+2.7°C) et 1984 (+2.5°C).
Dans le détail, l’écart maximal de température par rapport à la normale est de +4,4°C pour le quart Sud-Ouest de la France, alors que l’écart minimal est « seulement » de +2.7°C pour le Nord-Est du pays.
De nombreuses villes de l'Ouest n'ont jamais connu de début de mois de novembre si doux. C'est notamment le cas de : Aurillac, Toulouse, Biarritz, Bordeaux, Nantes, Poitiers, Brest, Rennes.

Les précipitations abondantes du début du mois dans le Sud-Est placent les régions proches de la Méditerranée avec un excédent notable de précipitations automnales depuis début septembre. En revanche, les trois-quart de la France, hormis le quart Sud-Est, font face à un déficit de précipitations chronique dépassant 40% de la normale depuis le premier septembre. La sécheresse continue donc, dans le Nord et dans l'Ouest.